Vivre chez soi : quels sont les bons gestes
à adopter pour réaliser des économies d'énergie

Réaliser des économies d’énergie dans une maison ou un appartement fait partie des préoccupations des Français et pour cause : un ménage dépense en moyenne 1 519€ par an pour son logement. Chauffage, eau chaude, éclairage, électroménager… les dépenses énergétiques vont non seulement dépendre des équipements, mais aussi d’autres facteurs comme l’isolation du logement et la zone géographique (hivers sont plus ou moins rigoureux). 

Comment réaliser des économies d’énergie dans votre maison ou appartement ? Quels sont les dispositifs pour rénover votre logement ?

Comment faire baisser vos dépenses énergétiques ?

Quels sont les équipements les plus gourmands en énergie ?

La consommation énergétique d’un logement est partagée entre le chauffage, l’eau chaude sanitaire, l’électricité et la cuisson. Mais une énergie coûte plus cher que les autres : l’électricité, qui représente près de 59% des dépenses énergétiques. Plus d’un tiers des ménages l’utilise pour se chauffer, suivi du gaz naturel et d’autres sources comme le bois.

Parmi les équipements qui se trouvent dans nos habitations, certains sont particulièrement gourmands en électricité :

  • Le sèche-linge tout d’abord, avec une consommation annuelle de 370 kWh par ménage. Afin de limiter sa consommation, le mieux est d’opter pour un équipement de classe A+++ qui consomme 3 fois moins d’électricité.

  • Le congélateur indépendant qui consomme en moyenne 340 kWh par an. Face aux réfrigérateurs combinés, certains fabricants de congélateurs ont amélioré leurs performances énergétiques en développant des modèles dont la consommation n’excède pas 140 kWh. Plus chers à l’achat, ces équipements vous permettent de réaliser des économies à long terme.

  • Le réfrigérateur cette fois-ci, avec une consommation annuelle moyenne de 270 kWh. Les modèles les plus économes se situent eux aussi autour de 140 kWh.

D’autres équipements, comme la télévision et la box Internet représentent aussi une part importante de votre consommation d’électricité, qui peut varier du simple au triple selon la surface de l’écran. 

Quels réflexes adopter pour réduire votre consommation énergétique ?

Même hors fonctionnement, nos appareils du quotidien continuent de consommer de l’énergie : électroménager, chargeurs de téléphone… Lorsque des équipements ne sont pas utilisés, il est conseillé de les mettre hors tension. C’est le cas de la TV et de la box qu’il vaut mieux débrancher au coucher ou lors d’absences prolongées. 

Faire des économies d’énergie passe également par le remplacement de certains équipements, comme les gros électroménagers (lave-linge, sèche-linge, réfrigérateur) et les éclairages. Les lampes halogènes étant bien plus gourmandes que les ampoules LED, il est fortement recommandé de procéder à leurs remplacements.

D’autres gestes du quotidien permettent de réaliser des économies, en privilégiant notamment les douches aux bains pour diminuer la consommation d’eau chaude. En ce qui concerne la cuisson, l’usage de plaque à induction permet de réaliser 20% à 30% d’économies d’énergie par rapport aux plaques en vitrocéramique !

Concernant la consommation de gaz d’un logement, il est essentiel d’entretenir les équipements afin d’optimiser leur consommation énergétique. Par exemple, l’entretien annuel d’une chaudière à gaz par un professionnel agréé permet de réduire sa consommation de 8 à 12% ! Une pompe à chaleur nécessite elle aussi un entretien annuel par un spécialiste. En complément, si vous disposez de radiateurs, penser à les purger avant chaque hiver pour conserver leur performance de chauffage.

Enfin, pour optimiser la chaleur d’une maison ou d’un appartement, l’isolation joue un rôle clé. Cela occasionne nécessairement des travaux de rénovation afin de réduire les déperditions de chaleur.

Bon à savoir : dès lors que les dépenses énergétiques d’un logement excèdent 8% des revenus d’un ménage, on parle de seuil de précarité énergétique. Selon l’Ademe, cela représente près de 5 millions de ménages en France qui résident dans des logements sont les ¾ affichent un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) dans les classes D, E, F ou G. Afin de lutter contre ce phénomène, le gouvernement déploie des aides financières : aide au paiement de la facture énergétique des ménages en situation de précarité (chèque énergie par exemple), aide pour la rénovation du logement, Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL), etc.

Économie en énergie : les dispositifs d’aide aux travaux de rénovation énergétique

Pour votre résidence principale ou certains travaux de votre bien locatif en copropriété (par exemple les parties communes), de nombreuses aides vous permettent de financer vos travaux de rénovation énergétique, notamment :

  • MaPrimeRénov’ en remplacement au crédit d’impôt transition énergétique et aux aides de l’Anah (agence nationale de l’Habitat). Le montant de la prime est calculé d’après vos revenus ainsi que le gain écologique apporté par les travaux. 

  • L’aide « Habiter mieux sérénité » de l’Anah accordée aux ménages aux revenus les plus modestes. L’aide ne peut excéder 18 000€ et est proportionnelle au montant des travaux. Cette aide peut être cumulée à la TVA à taux réduit, le chèque énergie et l’éco-PTZ.

  • « Coup de pouce économies d’énergie » dédié aux ménages en précarité énergétique. La prime Coup de pouce peut intervenir pour des travaux de chauffage ou d’isolation et est cumulable avec les aides MaPrimeRénov et éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro). 

  • L’éco-prêt à taux zéro qui permet de financer les travaux de rénovation énergétique sans faire d’avance de trésorerie.

D’autres dispositifs tels que le chèque énergie, les aides des entreprises de fourniture d’énergie ou encore l’exonération de la taxe foncière sont déployés. Tous ces dispositifs sont consultables depuis le site du ministère de l’Économie des finances et de la relance.
Suivez toute notre actualité
sur les réseaux sociaux.
LE RESPECT DE VOTRE VIE PRIVÉE EST UNE PRIORITÉ POUR NOUS
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique "Gérer les cookies" en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter .
Tout accepter
Personnaliser