Dossier prêt immobilier :
comment avoir un dossier béton ?

Le financement de votre projet immobilier est une étape qui peut parfois se montrer complexe : étude de votre capacité financière, pièces justificatives à fournir, taux d’endettement… Heureusement, toutes les pièces à réunir ne vous seront demandées qu’une fois, puisque tous les établissements bancaires demandent les mêmes documents. En complément, certaines astuces permettent de solidifier votre dossier pour obtenir un accord de prêt.

Comment monter votre dossier de prêt immobilier et comment mettre toutes les chances de votre côté pour assurer son acceptation ?

Prêt immobilier : comment monter un dossier ?

Les banques doivent s’assurer que vous puissiez honorer le remboursement du crédit immobilier sur 15, 20, 25 ans. Pour cela, elles se basent sur des critères bien définis tels que votre taux d’endettement, votre situation professionnelle (CDD, CDI, indépendant), vos revenus, votre apport et votre épargne.

Ainsi, les banques demandent des pièces pour justifier de votre situation familiale et professionnelle, pour certes s’assurer du remboursement du crédit, mais aussi pour être certaines que vous ayez un reste à vivre confortable.

Crédit immobilier : les pièces justificatives à réunir

Les pièces demandées vont permettre aux banques d’analyser votre situation. Pour éviter un refus ou de perdre du temps, mieux vaut être consciencieux et livrer l’intégralité des documents. À savoir que dans le cadre d’un emprunt à deux, le co-emprunteur doit lui aussi transmettre l’intégralité des pièces justificatives.

Voici la liste des justificatifs demandés par les établissements bancaires pour la constitution de votre dossier :

  • Les documents d’identité : carte d’identité ou passeport de l’emprunteur ou des co-emprunteurs, un justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture d’électricité, d’eau, de téléphone ou quittance de loyer), votre contrat de travail. Vous sera demandé également, une attestation liée à votre situation familiale (attestation de Pacs, livret de famille, acte de mariage).

  • Les pièces relatives à votre situation financière : crédit en cours, les 3 derniers bulletins de salaire (bilans pour les travailleurs indépendants), les 2 derniers avis d’imposition du foyer, attestations de revenus fonciers ou encore de pension et de prestations familiales (exemple : attestation de la CAF). Si votre demande de prêt est effectuée dans une autre banque que la vôtre, les 3 derniers relevés de comptes vous seront demandés.

Enfin, si vous avez déjà déposé une option sur un bien ou effectué une réservation, vous devrez fournir toutes pièces liées au projet immobilier. À savoir : le compromis ou la promesse de vente du terrain, de la maison ou de l’appartement ; le contrat de réservation (s’applique à un achat en VEFA) ; le contrat de construction de maison individuelle ; le permis de construire ou encore les justificatifs de travaux pour un bien qui nécessite une rénovation. Ces documents vous seront systématiquement demandés, que vous effectuiez votre demande de prêt avant ou après avoir trouvé votre bien immobilier.

Bon à savoir : si vous êtes primo-accédant et éligible à un prêt à taux zéro (PTZ), vous devrez fournir en complément l’attestation de performance énergétique du bien (DPE), ainsi qu’une attestation qui justifie de votre situation en tant que locataire (bail locatif, attestation d’hébergement à titre gratuit).

Comment s’assurer que le dossier de prêt immobilier soit béton ?

Tout d’abord, plus vous délivrez un dossier complet, avec toutes les pièces justificatives demandées, plus vous accélérez le processus d’achat. Vous saurez rapidement si le financement demandé est accepté. Le cas échéant, vous pourrez adapter vos recherches d’après les informations communiquées par la banque.

À noter que peu importe le nombre d’établissements bancaires que vous allez consulter, assurez-vous de toujours leur présenter les pièces originales. Cela leur permet de certifier de la bonne conformité des pièces. Vous pourrez ensuite leur transmettre les copies.
Enfin, on sait qu’avec la crise sanitaire, les banques accordent moins facilement des accords de prêts, bien que 2021 annonce un assouplissement des mesures d’octroi. Quelques astuces permettent d’avoir un dossier plus solide :

  • Mettez régulièrement des petites sommes d’argent de côté pour montrer que vous savez épargner !

  • Si vous disposez d’un crédit à la consommation, si vous le pouvez, soldez-le avant votre demande d’emprunt. Il peut impacter votre capacité d’endettement. Si un crédit à la consommation n’est pas rédhibitoire, il peut aider certains ménages à faciliter l’obtention du crédit immobilier.

  • Évitez les découverts, surtout sur les derniers mois. Les conseillers bancaires analyseront vos 3 derniers relevés, assurez-vous qu’ils n’y aient pas de rejets de paiement et de relevés négatifs.

Enfin, dans le cadre de votre recherche immobilière et de la constitution du dossier, vous pouvez vous entourer d’un courtier et/ou d’un agent immobilier. C’est l’interlocuteur idéal qui saura vous conseiller et vous accompagner dans l’achat de votre bien.
Suivez toute notre actualité
sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer la navigation, vous proposer des contenus personnalisés, élaborer des statistiques de visites et vous proposer de la publicité ciblée.
J'accepte